Faire une douche à l’italienne maçonnée

Faire une douche à l’italienne maçonnée

Faire une douche à l’italienne maçonnée

Rédigé par des artisans qualifiés

Sommaire

  • Zoom sur la douche à l’italienne
  • Étape 1 : Positionnez la bonde d’évacuation
  • Étape 2 : Réalisez un coffrage pour la bonde
  • Étape 3 : Coulez le fond du receveur
  • Étape 4 : Installez la bonde
  • Étape 5 : Posez la bâche d’étanchéité
  • Étape 6 : Découpez le support de grille de la bonde
  • Étape 7 : Faites une chape en pointe de diamant
  • Étape 8 : Posez le carrelage
  • Ces pros peuvent vous aider
Faire une douche à l'italienne maçonnée - Douche

Esthétique et discrète dans la salle de bains, la douche à l’italienne séduit de plus en plus. Spacieuse, accessible et décorative, elle exige toutefois une grande attention lors de sa construction, notamment à l’évacuation de l’eau et à l’étanchéité de l’ensemble sous peine de désordre important.

Il existe principalement deux méthodes pour faire une douche italienne :

  • l’installation en faisant la chape soi-même ;
  • l’installation avec un receveur prêt à carreler.

Cette fiche vous présente la première méthode, soit la réalisation d’une douche à l’italienne « maçonnée ».

Zoom sur la douche à l’italienne

La douche à l’italienne est un espace douche de plain pied où le receveur se trouve au même niveau que le sol. 2 possibilités :

  • Soit le receveur est encastré dans l’épaisseur du plancher qui doit être alors d’au moins 15 cm.
  • Soit l’installation se fait grâce à un kit de douche à l’italienne comprenant un receveur extra plat, qui va permettre d’intégrer le receveur au niveau du sol, dans le revêtement de la salle de bains (carrelage, parquet…).

Dans le neuf, une réserve a en général été prévue pour installer le receveur alors qu’en rénovation trois options sont possibles étant donné l’absence de réserve :

  1. Rehausser la douche avec une petite marche, mais il ne s’agit alors plus d’une « vraie » douche à l’italienne (même si le carrelage peut être identique dans l’espace douche et sur le sol de la salle de bain pour assurer une continuité esthétique).
  2. Rehausser la totalité du sol de la salle de bains grâce à des plaques d’aggloméré hydrofuge.
  3. Creuser la dalle sur au moins 12 cm. Il s’agit là de travaux assez importants à effectuer.
1. Positionnez la bonde d’évacuation

Positionnez la bonde d'évacuation

© Finemedia

  • Repérez l’emplacement de la bonde sur le sol en la marquant d’une croix avec un feutre. Vous pouvez la positionner au milieu du futur receveur ou proche d’un côté du mur.
  • Positionnez la bonde sur la croix effectuée et vérifiez la pente existante entre le tuyau d’évacuation et la bonde à l’aide d’un niveau à bulle et d’un mètre : il faut une pente de 2 cm/m (2 %) pour une douche à l’italienne. Si nécessaire, placez une cale en bois sous la bonde pour augmenter sa hauteur.

Réalisez un coffrage pour la bonde

© Finemedia

Avant de couler la première dalle de ciment, il est nécessaire de réaliser une réserve pour l’emplacement de la bonde et de son tuyau de raccordement à l’évacuation.

  • Fabriquez un coffrage en bois à l’aide de morceaux de bois et de clous, en prenant bien en compte la hauteur nécessaire.
  • Remettez en place la bonde.
  • Contrôlez de nouveau la hauteur de la bonde et la pente d’écoulement. Vous obtenez alors la hauteur de la chape à réaliser.
  • Marquez cette hauteur sur le mur tout autour au crayon.

Coulez le fond du receveur

© Finemedia

Le fond du receveur va être réalisée en béton, il s’agit donc de le préparer.

  • Mélangez le béton (fibré de préférence) à l’eau dans une auge (ou une brouette) dans les proportions indiquées sur le sac.
  • Versez le béton avec un seau tout autour du coffrage.
  • Égalisez et lissez avec une truelle la surface du béton qui doit arriver en haut du coffrage. Aidez-vous des marques faites auparavant sur les murs pour avoir un béton bien plan.
  • Laissez sécher le béton environ 2 jours (48 heures).
  • Lorsque le béton est sec, enlevez le coffrage à l’aide d’un marteau.

 

4. Installez la bonde

Installez la bonde

© Finemedia

  • Positionnez la bonde dans l’endroit réservé.
  • Contrôlez à nouveau la pente d’écoulement à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Positionnez le tube PVC entre l’évacuation et la bonde afin de déterminer la longueur nécessaire.
  • Coupez le tube PVC à la bonne dimension avec la scie à métaux.
  • Ébavurez le tube avec du papier abrasif. Dégraissez ses extrémités avec un peu d’alcool à brûler imbibé sur un chiffon.
  • Collez le tube à la bonde avec de la colle PVC, puis au tuyau d’évacuation.
  • Laissez sécher.
  • Testez l’étanchéité de l’ensemble en faisant couler un à deux litres d’eau par la bonde.

Posez la bâche d'étanchéité

© Finemedia

  • Tracez sur les murs de la douche un repère à 10 cm de hauteur par rapport à la chape avec un crayon, une règle et un niveau.
  • Retirez le support de grille (partie haute) de la bonde.
  • Étalez la bâche d’étanchéité sur la chape en la laissant déborder sur les murs de manière à peu près équilibrée.
  • Repérez le trou de la bonde sous la bâche et découpez-le au cutter à cet endroit afin de pouvoir remettre en place la grille de la bonde ultérieurement.
  • Plaquez bien le débord sur les murs et repérez sur la bâche la hauteur correspondant au niveau des marques précédemment faites sur les murs.
  • Coupez l’excédent de la bâche remontant sur les murs avec un cutter.
  • Collez uniquement la partie débordant sur les murs avec une colle PVC. Attention, la partie de la bâche présente sur le sol ne doit pas être collée.
  • Au niveau des angles, découpez la bâche et repliez-la sur elle-même pour parfaire l’étanchéité. On parle de « plis mouchoirs ».
6. Découpez le support de grille de la bonde

Découpez le support de grille de la bonde

© Finemedia

  • Mettez le support de grille dans le trou de la bonde.
  • Posez le niveau sur le sol de la salle de bains et orientez-le vers le support de grille en respectant une pente de 2 % (2 cm/m).
  • Marquez le support de grille au feutre. Cette marque indique la hauteur qu’il faut couper sur le support de grille afin qu’il soit positionné correctement en respectant la pente de 2 %.
  • Découpez le support de grille à la scie à métaux puis ébavurez-le.
  • Huilez le joint torique et replacez-le sur le support de grille.
  • Repositionnez le support de grille dans le trou de la bonde.

Faites une chape en pointe de diamant

© Finemedia

Afin de garantir l’écoulement de l’eau, il faut réaliser une chape en pointe de diamant qui amènera naturellement l’eau vers la bonde.

  • Marquez sur les bords de la bâche d’étanchéité la hauteur correspondant au sol de la salle de bain moins l’épaisseur du carrelage.
  • Préparez une gâchée de mortier sec.
  • Versez celui-ci sur la bâche d’étanchéité autour du support de grille (que vous avez protégé auparavant afin que le mortier n’entre pas dedans.
  • Lissez le mortier jusqu’aux marques préalablement effectuées sur la bâche d’étanchéité.
  • Laissez dépasser le support de grille d’une hauteur équivalente à celle du carrelage de sol de la salle de bains. Cela permettra de mieux visualiser la pente.
  • Vérifiez l’horizontalité de la chape sur les contours et réalisez la pente en diamant à l’aide d’une truelle. Pour ce faire, marquez les diagonales entre le support de grille et les coins du receveur avec la pointe de la truelle.
  • Vous devez obtenir quatre plans avec la bonne pente (2 %) en forme de triangle dont les pointes se rejoignent au niveau de la bonde.
  • Lissez le mortier à la taloche pointue et laissez sécher 24 heures.

8. Posez le carrelage

Posez le carrelage

© Finemedia

  • Posez le carrelage mural tout autour du receveur en le collant à cheval sur la bâche d’étanchéité débordant sur le mur.
  • Posez le carrelage de sol en débutant sur chaque « triangle » du receveur par mettre en place les carreaux complets puis complétez avec les demi-carreaux coupés en triangle à l’aide d’une carrelette.
  • Laissez sécher 24 heures avant de réaliser les joints.
  • Assemblez la bonde dans son ensemble : grille, cache débris, tube plongeur…


TOP ASSISTANCE
Dolor aliquet augue augue sit magnis, magna aenean aenean et! Et tempor, facilisis cursus turpis tempor odio. Diam lorem auctor sit, a a? Lundium placerat mus massa nunc habitasse.
  • Goblinus globalus fantumo tubus dia montes
  • Scelerisque cursus dignissim lopatico vutario
  • Montes vutario lacus quis preambul denlac
  • Leftomato denitro oculus softam lorum quis
  • Spiratio dodenus christmas gulleria tix digit
  • Dualo fitemus lacus quis preambul patturtul
DEMANDE DE DEVIS
Merci, nous vous recontacterons d'ici 20 mn
Type de Prestation
  • Ouverture de porte / coffre-fort
  • Plomberie
  • Vitrerie
  • Serrurerie
  • Electricité
  • Chauffage
PGlmcmFtZSBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3Lmdvb2dsZS5jb20vbWFwcy9lbWJlZD9wYj0hMW0xOCExbTEyITFtMyExZDYwNDQuMjc1NjM3NDU2ODA1ITJkLTczLjk4MzQ2MzY4MzI1MjA0ITNkNDAuNzU4OTkzNDExNDc4NTMhMm0zITFmMCEyZjAhM2YwITNtMiExaTEwMjQhMmk3NjghNGYxMy4xITNtMyExbTIhMXMweDAlM0EweDU1MTk0ZWM1YTFhZTA3MmUhMnNUaW1lcytTcXVhcmUhNWUwITNtMiExc2VuITJzITR2MTM5MjkwMTMxODQ2MSIgd2lkdGg9IjEwMCUiIGhlaWdodD0iMTAwJSIgZnJhbWVib3JkZXI9IjAiIHN0eWxlPSJib3JkZXI6MCI+PC9pZnJhbWU+
Thank You. We will contact you as soon as possible.
SCOTTI
Demande de devis
Merci, nous vous recontacterons dans 20 minutes
Bientôt l’hiver : pensez à l’entretien de vos équipements !
L’hiver approche. Mais avez-vous pensé à l’entretien de vos équipements de confort thermique ? A l’approche de l’hiver, il est de bon ton de veiller à l’entretien de vos équipements de confort thermique. Un réflexe nécessaire pour éviter les mauvaises surprises au moment de rallumer vos radiateurs et de faire tourner à plein régime votre chaudière !
Pour votre chaudière, il est impératif de faire appel à un professionnel.